EMMISION Vidéo : JACQUES GENIN – Concerto pour GOURMANDISES

Share

IMG_0542ÉMISSION Vidéo : INSTANTANÉMENT GOURMAND avec Jacques GENIN – Chocolatier – Pâtissier – 133, rue de Turenne – 75003 Paris

8’41 » d’images gourmandes chez Jacques GENIN. Un véritable Concerto pour GOURMANDISES chez ce chef atypique de la capitale.

Un grand merci à Jacques et toute son équipe pour cette fabuleuse journée… C’est toujours l’heure de dévorer une GOURMANDISE sur la musique de Tchaïkovski Opus 35. Réalisation : Christophe Devé – Octobre 2014 – ©CD/CG.

Il est certainement l’un des meilleurs Pâtissier, Chocolatier de la place de Paris, mais aussi un excellent Cuisinier et le plus discret d’entres eux…

Ce 24 octobre 2014, 17h30, je suis de retour d’une très belle journée avec Jacques Genin et sa fabuleuse équipe de jeunes prodiges passionnés. 7 heures inoubliables à ses côtés.

Il est 10h00, lorsque j’arrive à la boutique de la rue de Turenne, dès l’ouverture de la porte de service, les parfums du laboratoire envahissent mon esprit et me transportent plus de 35 ans en arrière lorsqu’à l’age de 9 ans j’étais pour mon premier job, plongeur, dans une Boulangerie Pâtisserie en Normandie. Il y a des souvenirs d’enfance qui restent.

Ce qui devait être un simple rendez-vous d’une heure s’est transformé en une journée d’échanges comme rarement j’ai pu en vivre en 20 ans de carrière dans la Gastronomie.

Jacques Genin, c’est un homme au grand cœur, sensible, un Autodidacte de la Gourmandise. Il est natif des Vosges, monte à Paris en 1979, l’aventure commence…

Dans cette émission, nous avons décidé avec Jacques de mettre aussi en lumière sa jeune équipe qui chaque jour œuvre avec lui. Il n’y a pas que le chef qui compte !, même le plongeur a son importance. Mais avant cela, revenons sur le parcours atypique de Jacques…

Jacques Genin - ParisJacques GENIN : Plus jeune, dans sa région natale, travaille dans les abattoirs !, très vite, il sait que c’est à Paris qu’il faut aller pour sortir de cette aventure qu’il n’aime pas…

C’est alors qu’il monte son premier petit restaurant, « le Basic », une petite salle, 23 couverts ! (près du Sénat), il y œuvre en tant que chef cuisinier « autodidacte » de 1986 à 1991… puis il frappe à la porte de Robert Linx, créateur de la célèbre « Maison du Chocolat » en 1992 afin de devenir Chocolatier ?!..

Il y restera jusqu’en 1996, mais en tant que Pâtissier, une fois de plus « autodidacte » !.. Pour la petite histoire, Jacques Genin à dégusté sa première pâtisserie à l’age de 19 ans, une tarte Tatin, c’était au Grand Café, boulevard des Capucines à Paris, il en parle avec beaucoup d’émotion, comme un « coup de foudre »… A la Maison du Chocolat, il ne touchera pas au fameux Chocolat qu’il rêve de travailler.

Il faut savoir, qu’on arrête pas un Autodidacte lorsqu’il a une idée dans la tête, plus il y a des obstacles, plus il avance : Jacques GENIN, Chocolatier.

Jacques Genin - Noël 2014Il ouvre à la fin des années 90, sa première chocolaterie, « sans jamais avoir touché le chocolat » !..

Il installe son tout premier laboratoire rue St Charles dans le 15ème, frappe aux portes des Grands Chefs de l’époque, signe sa première commande avec le Chef de Cuisine du Plaza Athéné, Eric Briffard, à l’époque c’est Gilles Marchal qui est chef Pâtissier du célèbre palace parisien…

Puis Christophe Felder… le réputé chef Pâtissier du Crillon, lui passe commande, et l’aventure n’est qu’un grand début au Pays de la gourmandise chocolatée. Au final ce sont les plus grands chefs qui lui feront confiance. Un carton !…

Aujourd’hui, la réputation de Jaques Genin est solide, l’homme est respecté de tous. Ses produits de très grande qualité sont convoyés par le « tout Paris » et les touristes du monde entier font escale dans ses boutiques.

Il ne travaille pas, il fait chaque jour ce qu’il aime.

Voici comment avec de la volonté, de la ténacité, du courage, de la passion, de la discrétion… on devient un des meilleurs Chocolatier, Pâtissier français Autodidacte. Il lui faudra des années avant que son travail soit reconnu…

Il y a six ans, il ouvre, sa première Boutique- Salon de Thé au 133, rue de Turenne à Paris, puis le 15 octobre dernier, sa seconde au 27, rue de Varenne dans le 7ème. Les gourmands sont au rendez-vous et ça ne désemplit pas, bien au contraire.

Rien de tout cela n’est possible sans une équipe de jeunes prodiges qui l’entoure. Le succès d’un chef focalise dans la plupart du temps les projecteurs sur « la star » et pas sur le « Staff ».

Avec Jacques, c’est l’inverse, et c’est à sa demande que l’objectif de Canal Gourmandises « mitraille » et filme son équipe et les délices sucrés dans la bonne humeur…

« Un vrai CONCERTO POUR GOURMANDISES »

Mille Feuilles de Jacques Genin - Paris

Mille Feuilles et Paris Brest de Jacques GENIN – Photos : ©CD – Octobre 2014

IMG_0508