Hideyuki KAWAMURA : Champion du Monde de Pâté Croûte 2014

Share

La 6ème édition du Championnat du Monde de Pâté Croûte qui s’est déroulée le 1er décembre 2014 à la maison M. Chapoutier (Tain l’Hermitage) a récompensé le travail du chef de partie du restaurant LAMELOISE*** (71), Hideyuki KAWAMURA.

Le chef japonais a relevé avec succès le défi de se confronter à la fine fleur des spécialistes français.

10846153_706172196157279_8773688021187822200_n

Pendant deux heures, sous le contrôle de Maître Delphine Durand, Huissier de Justice à Valence, le jury composé de chefs étoilés, de Meilleurs Ouvriers de France et de personnalités de la gastronomie, a dégusté et noté les pâtés en croûte des 12 finalistes , présentés d’abord entiers sur plateau, puis dressés en tranche sur assiette par chaque finaliste.

Que ce soit dans la forme des pâtés en croûte, dans la décoration de la pâte, dans la recherche des meilleurs assemblages pour la farce, et dans la structure de celle-ci, les candidats ont rivalisé d’originalité et de créativité pour réaliser des œuvres remarquables.

Voici les résultats officiels :

1er Prix Chapoutier : Hideyuki KAWAMURA – MAISON LAMELOISE *** – CHAGNY (71)

2ème prix : 6ème Sens/Eiffage : Jeremy RAVIER – LES TROIS DOMES* – LYON

3ème prix : Anahome/Metro : Nicolas PERDRISET – MAISON DU DANEMARK – PARIS

Prix Mumm de la Confrérie du Pâté-Croute : Yannick DECELLE – LE CARO DE LYON – LYON

Prix Moreteau de l’Elégance : Ludovic NARDOZZA – DOMAINE DE CLAIREFONTAINE* – CHONAS L’AMBALLAN (38)

Hideyuki Kawamura : Jeune chef japonais de 33 ans a commencé sa carrière dans un restaurant français au Japon et découvert ainsi les bases de la cuisine française. Arrivé en France il y a 7 ans, il a travaillé de bistrot en restaurant étoilé. Il a choisi de participer à ce concours pour représenter la maison triplement étoilée et travailler un produit typique de la gastronomie française. Avec une recette à base de pintade de bourgogne, de foie gras, de vin rouge et de cassis, le candidat a su apporter sa maîtrise des assemblages et réaliser un pâté croûte aussi beau que bon.

Pour cette finale, le jury du Championnat du Monde de Pâté Croûte était placé sous la Présidence de Benoît Violier, restaurant de l’Hôtel de Ville à Crissier***, Lausanne et composé de :

  • Jean-François Malle -Restaurant la Rotonde**(Lyon) – Champion du Monde de Pâté Croûte 2013
  • Yohan Lastre – La Tour d’Argent – Champion du Monde de Pâté Croûte 2012
  • Eric Métivier – Lenôtre – Champion du Monde de Pâté Croûte 2010
  • Dominique Loiseau –Restaurant Bernard Loiseau***
  • Jean Sulpice– Cuisinier – Restaurant Jean Suplice**
  • Mathieu Viannay – MOF Cuisinier – La Mère Brazier**
  • Gwenaël Forot – Cuisinier – Régis Marcon***
  • Joseph Viola – MOF Cuisinier – Restaurant Daniel et Denise
  • Gilles Giroud – MOF Charcutier
  • Christophe Roure – MOF Cuisinier – Le Neuvième Art**
  • Grégory Cuilleron – Cuisinier
  • Sébastien Bouillet – Pâtissier
  • Luc Dubanchet – Fondateur d’Omnivore
  • Flora Mikula – Chef – L’Auberge Flora
  • Jean-Claude Ribaut – Consultant et Journaliste Gastronomie
  • Michel Chapoutier – Vigneron de la Vallée du Rhône

« Nous avons créé ce championnat il y a 6 ans et sommes heureux de constater qu’il prend chaque année de plus en plus d’ampleur et suscite un engouement sans précédent. Face au succès qu’il remporte, gageons qu’il s’imposera très rapidement comme un concours de référence » commente Christophe Marguin, Président du Championnat. « Les candidats ont compris que ce championnat exige aussi bien des talents de pâtissier que de cuisinier, et s’affronter sur autant de technicité et de maîtrise des cuissons et des assaisonnements les motive et les incite à se surpasser. »

A propos du Championnat du Monde de pâté croûte : Créé en 2009 sur un pari audacieux entre amis, le concours a gagné, année après année, engouement, crédibilité et notoriété.

Considéré comme un plat traditionnel, le pâté croûte a souffert pendant longtemps de la charcuterie industrielle, alors que ce dernier est un des plats les plus techniques à réaliser et les plus savoureux à déguster. Rares sont les chefs qui s’y frottent et ceux qui s’y piquent prétendent tous faire le meilleur pâté en croûte… il fallait donc les départager !

Après avoir très rapidement interpellé de grandes maisons comme des charcuteries traditionnelles, et motivé de prestigieux chefs comme des artisans, le championnat a su aussi se doter d’un jury remarquable, composé de chefs étoilés, de Meilleurs Ouvriers de France et de personnalités du monde de la gastronomie. Si beaucoup souriait lors de sa 1ère édition, nul doute que le championnat a gagné ses lettres de noblesse et s’est imposé en 6 ans, comme un grand événement de la gastronomie.

By Christophe Devé et service de presse – Photo : CDMPC – 12/14

Un délicieux chocolat chaud à l’ancienne ?, voici la recette…