La Butte à Plouider (29) : Gastronomie étoilée signée Nicolas Conraux et détente dans une vivifiante Bretagne encore « sauvage »…

Share

« Demat, mont a ra mat ? »… « Bonjour, ça va bien ? »… Bienvenue à la Butte, Restaurant*, une étoile au Michelin, Hôtel****, SPA et terrasse… C’est entre terre et mer que cet établissement vous accueille à une trentaine de minutes de Brest ou Landerneau, dans le Finistère (29) à Plouider, village de 1990 habitants.

Jeanne-Yvonne Becam et Nicolas Conraux

Jeanne-Yvonne Becam et Nicolas Conraux

Récit d’un fabuleux séjour du 24 et 25 juillet dernier, dans cette belle maison créée en 1952 par Jeanne-Yvonne Becam dont l’âme et les yeux sont toujours à protéger les lieux dirigés par le chef Nicolas Conraux.

Dans ce bout de Bretagne encore « sauvage », votre séjour est un véritable moment de détente ou vous vous ressourcerez.

Une cuisine entre terre et mer, les produits viennent de la région et sont magnifiquement travaillés, le spa vous assure des minutes inoubliables et après une belle balade sur le littoral à 5 minutes de la Butte, vous revenez le soir pour un dîner étoilé avec vue sur la nature et la mer au loin…

Reportage : Christophe Devé.

Le chef Nicolas Conraux a pour credo de « ne pas céder aux modes mais respecter la noblesse du terroir, la fraîcheur et la saisonnalité des produits »…

Une équipe de passionnés en cuisine

Une équipe de passionnés en cuisine

Le chef : Formé à l’école Hôtelière de Strasbourg où il a rencontré son épouse Solène, Nicolas Conraux est arrivé à La Butte en 1999. C’est Hervé Bécam, le père de Solène, qui l’initie aux secrets de cette maison familiale et lui donnera la chance d’exprimer dès 2007 sa créativité en cuisine avec en belle récompense une première étoile au Guide Michelin en 2014.

En cuisine, l’atmosphère est toujours au beau fixe, la rigueur est de mise pour cette équipe jeune et créative.

Malika Bergot, à droite, et son équipe gourmande...

Malika Bergot, à droite, et son équipe gourmande…

A 26 ans, c’est Malika Bergot qui est la chef pâtissière de la Butte.

La finesse et la gourmandise de ces délicieuses créations, la jolie touche féminine côté gourmandise. Des desserts délicats, raffinés, frais, gourmands et toujours soignés.

Son équipe, jeune et souriante, transpire la passion et le rêve sucré…

Ce 24 juillet, j’arrive par le TGV de Paris, de suite à ma descente du train, les parfums des embruns bretons envahissent mon esprit…

Une salle moderne et chaleureuse

Une salle moderne et chaleureuse

Destination, déjeuner et dîner gastronomique : Juste avant de vous en parler, un mot sur cette belle salle de restaurant ou on se régale aussi de la vue « terre et mer » grâce à de grandes baies vitrées. Elle peut accueillir 70 couverts environ. Deux salons annexes peuvent être utilisés pour de belles réceptions…

Tables rondes ou carrées, spacieuses, dessus cuire et beau nappage blanc, fauteuils très chics et confortables, serviettes blanches coton.

Une partie de la cave à vin est visible de la salle, grâce à un magnifique mur de bouteilles, très design. Tout est prêt, alors passons à table !.. Impossible de vous détailler tout, mais voici ma sélection, dégustée pour vous !.

Une cuisine aux belles notes bretonnes, signée Nicolas Conraux : Je m’en régale encore !, après avoir dégusté de délicieuses assiettes en deux déjeuners et un dîner. Votre repas débute toujours par de fins amuses-bouches…, sans oublier que le beurre salé, aux algues, ainsi qu’un croustillant petit pain vous accompagne afin de combler votre palais tout au long du festin.

Belle entrée avec cette araignée décortiquée, maatjes (jeunes harengs) et macédoine printanière : Un véritable jardin de gourmandises, bien imaginé, fin et délicat. Lamelles de courgette qui entourent la fine chair du crustacé, lamelles de radis pour le croquant, délicieux assaisonnement, un jardin d’herbes fraîches et de fleurs… Un plat bien gourmand, entre terre et mer, pour suivre : Un pavé de lieu de ligne de l’île vierge, échalote de Bretagne grillée et saucisse fumée aux algues. Cuisson parfaite, ça croustille côté échalote !, la saucisse aux algues arrive tout droit d’un artisan fabricant de la région, le très réputé Olivier Hélibert à Bourg-Blanc (29). Arrosé d’un jus de queue de bœuf, un joli côté rustique pour ce plat succulent.

Notez en accompagnement, cette cassolette de petites pommes de terre du pays, cuites au beurre, un ravage !. Impossible de venir en Bretagne sans déguster un homard !, « de nos côtes, chou-fleur et sarrasin ». Chair fondante, sauce corail fumée iodée à souhait, fines lamelles de chou-fleur de Bretagne !, minis galettes de sarrasin pour le croustillant, herbes fraîches… Nous sommes au large dans les eaux bretonnes… et pourtant bien assis à la table de la Butte. C’est parfait.

Laissez-vous tenter par la Complète « Kraz » 100 % Breizh, ou comment un restaurant étoilé revisite la célèbre crêpe complète !, galette dentelle croustillante de blé noir breton, comté très parfumé fondu, dés de jambon blanc artisanal de chez Olivier Hélibert à Bourg-Blanc (29), un œuf de caille et le tour est joué !. Un vrai délice, il faut essayer.

Avant de conclure par de délicieux desserts, le plateau de fromages affinés par la maison Olivier. Demandez particulièrement les fromages bretons !, la région en produit de plus en plus, ils sont à découvrir. Choisissez notamment la Tome de Rhuys (Golfe du Morbihan) ou le Palet de Bain-de-bretagne (35 – Ille-et-Vilaine) sorte de « bousette » inspirée du Reblochon, délicieux !;

Mais tout de même !, je souhaite mettre en avant l’artisan Charcutier-fabriquant Olivier Hélibert à Bourg-Blanc (29), et les desserts nous attendîmes… aux côtés de Nicolas Conraux, Olivier (à droite sur le photo) à l’amour des bons produits, sa boutique est noire de monde, nous sommes allés lui rendre visite. Ses charcuteries sont exceptionnelles et à la Butte, le chef propose à la carte cette assiette autour du « cochon Blanc de l’Ouest », race ancienne disparue et de nouveau élevée en Bretagne. Ainsi vous dégustez un fin morceau de poitrine de cochon, une tranche de jambon garni d’Andouille de Bourg-Blanc hachée finement, un joli boudin noir au goût exquis, le tout accompagné d’un jus de cuisson caramélisé et de petits légumes « Marché de Paris ». Absolument pas gras, fin, la vraie charcuterie raffinée de Bretagne. Je retrouve le goût des vrais produits et il faut soutenir nos artisans.

L’heure des desserts : Malika Bergot, chef pâtissière de la Butte, me régale avec ses gourmandises et sa signature de grand chef pâtissier. Quel talent et quelle passion. C’est la belle touche féminine de l’établissement et c’est une réussite gourmande, bravo. Dans l’ordre (pas au même repas !) : 1) Blanc-manger, Fraises de nos voisins Bio et Marjolaine, 2) Feuille de chocolat « Maralumi » vanille des Comores et praliné, 3) Dentelle de froment, crémeux framboises/bergamote.

Après avoir festoyé, je vous conseille une très belle balade vivifiante dans la région, la mer est à 5 minutes de la Butte, vous pourrez notamment faire un tour au village de paysans, pêcheurs et goémoniers de Meneham absolument « sauvage » et magnifique, découvrir de très jolies plages au sable fin et blanc, les maisons anciennes sur les roches… elles dominent les paysages époustouflants.

Anne-Claire au SPA de la Butte

Anne-Claire au SPA de la Butte

Vous pouvez aussi vous laissez séduire par le splendide SPA de la Butte, que j’ai testé pour vous, c’est magique.

Son équipe vous propose des soins relaxants, histoire de vous remettre dans une forme olympique. C’est Anne-Claire qui me fera ce jour le soin pour chasser les mauvaises énergies !, c’est efficace et vous ressortez apaisé. Dans de très jolies pièces, spacieuses, un fond de musique « ZEN », tout est fait pour vous relaxer.

Je vous conseille aussi d’aller plonger dans la piscine à débordement, de faire une pause au sauna et hammam… Les produits de soins sont signés « Thémaé ».

Vous serez ainsi prêt pour repartir à table !.

Camille, Sommelière

Camille, Sommelière

Au sujet de la table, juste un petit mot pour vous signaler que vous pourrez consommer avec modération de délicieux breuvages dans un choix très important réuni dans un « Livre de cave » de 20 pages !.

Une belle sélection vivante est actuelle résumée par cette belle phrase de Salvador Dali : « Qui sait déguster ne bois plus jamais de vin, mais goûte des secrets », à méditer.

La sommelière de la Butte, Camille, connaît sur le bout des doigts son métier, après avoir fait ses études à Dijon…

De mon côté, comme à mon habitude, c’est une belle eau pétillante locale « La Plancoët » qui accompagne mon séjour…

IMG_5547Un mot sur le service…

Très naturel, précis, agréable, respectueux, souriant, avec la pointe d’humour discrète et indispensable pour passer un excellent moment de détente à l’image de Mathieu, en salle, ou Emmanuelle à la réception.

Il faut noter aussi que l’hôtel**** présente de belles chambres spacieuses, vues « terre et mer », décoration simple et raffinée pour de bonnes nuits reposantes.

Le petit déjeuner est très copieux, beaucoup de choix. Service en salle ou en chambre, selon vos souhaits. Viennoiseries, Far et gâteau Breton « maison », fruits, charcuteries, confitures du pays, beurre Breton !…

Inoubliable séjour en Breizh

Inoubliable séjour en Breizh

En conclusion, un bonheur : La Butte est vraiment un établissement remarquable à bien des égards.

Mon séjour de deux jours fut ponctué par de magnifiques découvertes et échanges avec le chaleureux chef Nicolas Conraux.

De ce petit restaurant créé en 1952, toute la famille, à force de travail, décroche une étoile au Michelin en 2014. C’est la preuve qu’en France, à condition d’être vrai et proposer de la qualité, la réussite existe.

Passion, courage et joie de vivre au quotidien, fierté de la Bretagne et de son terroir unique, c’est la Butte et c’est certain, « Kenavo, ken ur wech all »… « au revoir et à une autre fois »… Plus d’infos et réservation : labutte.fr

Christophe Devé – Juillet 2015 – (Merci à Anne Anfrol). Photos : © CD/CG.

Voir l’album photos complet du séjour du 24 et 25 juillet 2015 sur facebook

La Butte : 10, rue de la Mer – 29260 Plouider – 02 98 25 40 54

Le Livre de la Butte, en vente à l'accueil, une belle histoire...

Le Livre de la Butte, en vente à l’accueil, une belle histoire…