L’Hostellerie des Gorges du Pennafort : Le Var a son Royaume du bonheur et de la gourmandise !

Share
Philippe Da Silva

Philippe Da Silva

Arrivé il y a 20 ans, après avoir œuvré au Chiberta à Paris qu’il quitte en 1995 (deux étoiles Michelin), Philippe Da Silva s’installe à Callas, petit village de l’arrière pays varois. Il dirige avec son épouse Martine l’Hostellerie des Gorges de Pennafort (1 étoile Michelin).

De cet ancien relais de poste, le chef en a fait un établissement renommé dans la région et bien au-delà. Canal Gourmandises y était « en immersion » le 18 et 19 juin dernier, quel bonheur !..

Reportage de Christophe Devé.

Ce 18 juin 2015, je réponds à l’appel de la gourmandise !, arrivé de Paris par le TGV jusqu’à la gare des Arc Draguignan, un taxi me dépose aux Gorges du Pennafort pour 48 heures de bonheur. Il est 12h30, dès mon arrivée, très bel accueil avec beaucoup de courtoisie, sourire et simplicité. Le ton est donné et vous vous dîtes que le séjour sera détendu. L’établissement est superbe !, très vert parc, belle demeure, cette hostellerie 4 étoiles tient à première vue toutes ses promesses.

entrée et facadeBâtiment principal

Vue depuis le batiment annexeVue depuis les chambres doubles 2eme étage

Chronique d’un bonheur annoncé : « Bonjour, vous allez bien manger un « petit quelque chose » avant de vous installer ?… », de ce premier déjeuner, c’était un premier festin dans l’établissement… la générosité du chef a frappée !.. Direction la magnifique terrasse ombragée, au premier étage, ma table est prête, déjà réservée. Philippe Da Silva vient saluer chaque client, chacun est considéré, choyé. Je précise que chaque client est servi avec attention et générosité, pas que le « journaliste gastronomique » que je suis. C’est ainsi toute l’année, c’est une belle signature de la Maison. Vive le bonheur !..

Terrasse du restaurantTerrasse du restaurant (2)

Raviolis de foie gras et parmesan sauce aux truffes

Raviolis de foie gras et parmesan sauce aux truffes

Un premier déjeuner : C’est autour d’un plat principal, un Saint Pierre rôti, sauce persil, que j’ai laissé le chef choisir pour moi. Il faut dire que le choix est gourmand, je vous invite à consulter la carte et les menus ici.

Aux Gorges du Penaffort, les produits frais et de saison sont en vedette. De très gourmands amuse-bouches frais pour vous ouvrir l’appétit puis vient la première entrée, un excellent foie gras « Maison » sa gelée aux cerises et pointes d’asperges, puis une superbe salade de homard, truffe, tomates confites… poursuivons par la spécialité du chef, un délicieux ravioli de foie gras et parmesan sauce aux truffes à tomber !..

A suivre, des langoustines aux girolles, j’en raffole !.. Un accord parfait. Une cuisine raffinée à ne plus vouloir sortir de table. Un bonheur gastronomique.

Salade de homard

La salade de homard de Philippe Da Silva

Avant de poursuivre, un petit granité au citron vert et son sorbet aux airelles. Le fameux Saint-Pierre rôti sauce persil arrive. Cuisson parfaite, ainsi que la température du plat, une sauce parfaitement originale, douce à souhait, des petits légumes de saison en accompagnement. Je suis sur un nuage.

Depuis le début, le service est impeccable, la sommelière veille à servir « mon eau pétillante fraîche favorite » dès que le verre baisse de niveau, même si la terrasse est comble, personne ne court en salle, c’est un moment de plaisir et de détente. Pour ne rien gâcher, un magnifique soleil et ciel bleu accompagne cette première visite chez Philippe Da Silva. Le Var à bien de la chance d’avoir ce grand chef.

Macaron framboise

Macaron framboise

Pour le dessert…

Une délicieuse et légère crème brulée et sa compotée de rhubarbe, une ronde de petits fours sucrés, tarte citron, tarte fraise, cannelé, nougat, pâte de fruit… Les deux chefs pâtissiers savent faire, avec précision. Des gourmandises sans trop de sucre. Juste ce qu’il faut pour terminer un repas dans les étoiles…

Arrive un macaron aux framboises fraîches et son sorbet litchis, une terrible tarte aux fraises et pistache, un melon frais et son sorbet mélisse, très rafraîchissant, un mille-feuille vanille croustillant crème légère et enfin un délicieux macaron chocolat à « dévorer avec gourmandise », parfait.

Pour terminer, un bon café.

Au dîner : C’est de nouveau une cuisine généreuse, savoureuse, légère, aux parfums de la méditerranée, que j’ai grand plaisir de retrouver.

Vous aimerez ce côté « rustique », authentique, au goût du jour. Une très belle cuisine, avec du GOÛT dans l’assiette. Les racines portugaises de Philippe Da Silva transpirent dans cette cuisine sensationnelle.

Le soir en terrasse, les cigales chantent et quand le soleil se couche, le parfum des tilleuls envahit discrètement les lieux. Face au restaurant, les gorges éclairées, s’offrent à vos yeux, à contempler entre deux assiettes… Romantique.

Ludovic, Maître d’Hôtel, présente la pêche du jour…

La cuisine de Philippe Da Silva est une cuisine de produits frais, chaque matin, le chef débusque la meilleure qualité dans ses choix. Par exemple le poisson qu’il achète directement aux ports voisins, à l’image de cette Dorade royale que me présente Ludovic, Mâitre d’Hôtel.

Pour vous faire saliver, j’ai ensuite dégusté un exquis filet de cette Dorade et Supion de Méditerranée, girolles, crème au persil. Le goût pur de l’océan en bouche, agréable composition mer, sous-bois, jardin, quel souvenir !..

Signalons aussi une très belle cave, visible depuis la salle du restaurant au 1er étage. Avec modération, vous pourrez apprécier de très beaux champagnes millésimés, une carte impressionnante de très bons vins de la région, de très grands crus français et même un vin du Portugal !.. Prestige et qualité au rendez-vous.

Juste avant de vous parler des chambres, adressons à toute l’équipe des Gorges de Pennafort de sincères félicitations. A l’accueil, en salle, en cuisine… Le personnel est discret, naturel, efficace, souriant, toujours souriant. Ils sont heureux de travailler ici, avec passion. Aucune fausse note.

Côté hôtel, merveilleux !..

C’est aussi un point fort de l’établissement. Des chambres et suites douillettes, En pleine nature, face à la muraille rose des gorges de Pennafort, 13 chambres et suites de l’hostellerie sont lovées dans un écrin de verdure. Mêlant tons pastel et couleurs vives, les chambres et suites offrent un cocon au cœur de la Provence. A l’extérieur sur la terrasse, dallage de marbre et meubles cérusés, couleurs claires et plâtres cirés, apportent fraîcheur à ce décor méditerranéen s’ouvrant sur le jardin et le plan d’eau…

A Callas (83830), à quelques minutes du Golfe de Saint-Tropez, l’Hostellerie Les Gorges de Pennafort est un lieu unique mêlant luxe, raffinement et découvertes gustatives. Ma seule envie est d’y revenir !. Le Var a son Royaume du bonheur et de la gourmandise. Un établissement facilement accessible depuis Paris par le TGV, c’est à deux pas du Golfe de Saint-Tropez. Espace détente Thalgo, piscine, tennis et beaucoup d’autres services sont à découvrir pour un séjour détente.

Plus d’infos et réservation : hostellerie-pennafort.com

Christophe Devé – 22 juin 2015 – Photos : Service de presse – Merci à Anne Anfrol.

Voir l’album photo du séjour des 18 et 19 juin 2015 sur facebook

Les Gorges du Pennaford de Philippe Da Siva

Les Gorges du Pennaford de Philippe Da Siva